Accueil / Océan Indien / #5 / Opikopi invite Plantu et Simangavole

#5 / Opikopi invite Plantu et Simangavole

seb par plantu

Seb croqué par Plantu pendant l’émission

Au menu de cet Opikopi #5 :

Quatuor féminin s’intégrant à merveille dans le monde masculin du maloya traditionnel, Simangavole tire son nom d’une esclave maron et vient de sortir son premier album, Maloya Manièr Fanm.

Tamam : A quoi sert donc la main gauche ? Et si je m’en passais, de cette maladroite ? se demande un petit garçon… Tel est le point de départ de la dernière création de la compagnie Tamam, une réflexion sur la place accordée à celui qui est différent.

Depuis 1985, il est l’homme qui illustre avec humour et impertinence la Une du quotidien Le Monde. Fondateur de l’association Cartooning For Peace visant à défendre les dessinateurs, Plantu est à La Réunion pour une exposition à la médiathèque du Tampon. Avec aussi Pov’, Souch…

Tempo Festival et la compagnie Cirquons Flex : présentation du festival de théâtre de rue de Saint-Leu, avec son programmateur Jean Cabaret.

Gaëlle Fimeyer, membre du collectif Basthos, a oeuvré autour des mutations de l’adolescence en compagnie de jeunes collégiens : leur travail sera exposé durant le Tempo à la Kour la Malis. Pour Opikopi, Gaëlle présente son cliché favori.

Baptiste Vignol embarque madame Aude dans une Cadillac d’origine, pour bat karé en écoutant les artistes préférés de la star de Radio Freedom.

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*