Accueil / La sélection du DJ / La sélection du DJ : Valentin JoliCoeur

La sélection du DJ : Valentin JoliCoeur

valentin-jolicoeur3

Valentin JoliCoeur, meneur de revue (photo © DR)

Révélé au sein de l’afro combo Meï Teï Shô, Valentin JoliCoeur n’en était alors pas à son coup d’essai, ayant écumé les soirées parisiennes, officiant en tant que DJ résident à la Guinguette Pirate ou encore à l’Alimentation Générale, deux échoppes métissées et imaginatives. Adepte d’un son pluriel, mêlant Brel et Zao, ses potes Lo’Jo et Zenzile, ce féru de sono mondiale a lui aussi émigré à La Réunion. Play.

Avant d’aller jouer, tu écoutes quoi ?

J’écoute rien avant. Ou alors un truc bien loin de tout, genre Lo’Jo : Bohème de Cristal ou bien Fils de Zamal.

Le warm-up parfait ?

Aduna’s 4 Season Volume II. C’est un pote. Un mix improbable d’une heure, succession de tueries afro-roots comme je les aime. Allez donc voir son blog.

Pour lancer la soirée ?

African Legacy de Dokhandeme (Jarring Effects). Sir Jean est toujours aussi irrésistible…

La récompense pour un dancefloor en fusion ?

C’est bien sûr Kasaï All Stars, le morceau s’appelle Quick as White sur Congotronic 3, tout simplement le disque de l’année 2008 (Crammed Disques).

Le titre que tu ne peux pas t’empêcher de passer à chaque fois ?

Konono n°1. Premier album de la série Congotronics. Ca marchera toujours… (C’est aussi sur Crammed Disques)

Celui que tu as horreur que l’on vienne te demander ?

« T’as pas un truc ki bouge ?! » J’ai horreur de ça !!

Pour conclure la nuit ?

J’attendrais… de Rina Ketty en 1938. Celui que Dalida transformera en tube planétaire et qui veut dire : vivement la prochaine !!!

Un dernier pour l’after, le soleil levé ?

So Broken de Björk. Je ne sais pas d’où ça viens mais au petit matin c’est énorme…

Propos recueillis par Sébastien Broquet


Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*