Accueil / La sélection du DJ / La sélection du DJ : Femmes aux Fourneaux

La sélection du DJ : Femmes aux Fourneaux

Pas un pli (photo © Marion Bornaz)

Pas un pli (photo © Marion Bornaz)

Duo de DJ looké fifties, refusant de choisir entre la cuisine et les platines, les Femmes aux Fourneaux commencent à ambiancer les nuits lyonnaises (le 23 octobre, au Toi Toi le Zinc à Villeurbanne) et de Paname (le 14 novembre, à la Karambole dans le 18ème). Rock sauvage, hip hop gras double et crêpes au sucre s’affichent au menu. Bientôt dans les pages du Fooding© ?

Avant d’aller mixer, à la maison, vous écoutez quoi ?

On est toutes les deux adeptes des Fabric Live et celle-là tourne sur nos platines depuis 10 ans. Servie avec une vodka au piment, c’est parfait pour s’ambiancer.

Le bon morceau pour un warm-up réussi ?

Parce que c’est dans les vieux pots qu’on fait monter la meilleure mayonnaise.

Le titre pour faire décoller la soirée ?

Un groupe de pop sucrée qui fait l’unanimité.

Quelle récompense au moment du peaktime ?

Une crêpe ou un croque-madame !

Le titre que vous ne pouvez pas vous empêcher de passer à chacun de vos sets ?

Un titre pour éduquer les jeunes à lire et à bien se laver les dents après manger :

DJ request. Le titre que vous avez horreur que l’on vienne vous demander  ?

De la salsa… sauf si elle est caliente comme ça :

Le dernier morceau posé sur la platine pour conclure la nuit et renvoyer tout le monde au lit ?

Une bonne pêche dans ta tronche…

… ou une tisane et au lit :

Un dernier pour l’after, en appartement, avec les amis et le soleil levé ?

Elsa : Avec une partie de ma formation de cuisinière faite dans des lieux sauvages et boisés, pour moi l’After Eight n’est pas une fin mais un commencement, donc relevé avec de l’acid music ou de la drum&bass bien grasse. Mais le meilleur plat goûté au petit matin lors d’une fête sur la plage, flambé au cognac, c’est ça :

Amandine : L’homme à tête de chou, en guise de petit-déjeuner.

En guise de carte des suggestions, un mix bien garage / rockab’ réalisé pour le fanzine réunionnais Dégourdi Sans Malice :

2 plusieurs commentaires

  1. ça me met l’eau à la bouche !

  2. ben dis, elles ont des goûts proche de la perfection… 🙂
    Merci pour ce super moment, en espérant que vous dégusterez nos recettes avec autant de délectation que nous…

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*