Accueil / La sélection du DJ / La sélection du DJ : Barbee

La sélection du DJ : Barbee

barbee

Du miel et des basses

Nouvelle venue sur la scène réunionnaise, couvée par Blaise et le mauricien Cream Cracker, la jeune Barbee commence à parsemer les flyers locaux (Pot’irons, Coco Beach, Full Moon…) de son nom bourdonnant. Du haut de ses 27 ans, la voici adepte d’une house mâtinée de UK bass et de future garage à la mode anglaise, incarnant à merveille la relève de la scène club péï. La jeune femme mixe depuis début 2013 mais câline ses oreilles de musiques électroniques depuis son adolescence, également nourrie d’afrobeat, de soul et de gospel.

Avant d’aller mixer, chez toi, tu écoutes quoi ?

Sepalcure, Joy Orbison, Scuba, Machinedrum… Du future garage ! De quoi voyager et laisser libre cours à sa créativité.

Pour un warm-up réussi, le titre parfait c’est…

Distro, Work that : entraînant et original, définissant d’entrée de jeu mon style. Impossible de ne pas remuer ses atouts féminins sur ce morceau ! Il est riche en basses vrombissantes allégées de passages instrumentaux incitants au décollage.

Quel titre joues-tu pour faire décoller la soirée ?

Un morceau aux influences ghetto house, UK booty bass, pour accentuer la dynamique underground de mon set : le Suma de Coni.

Peaktime. Quelle récompense pour un dancefloor en fusion ?

L-Vis 1990 et Bok Bok, Bongo Jam : quand l’euphorie est à son comble, on accélère le beat et on récompense les filles avec du UK booty bass ! Ce morceau me fait sourire, je ne peux m’empêcher de lâcher mes platines et de danser avec le public !

Quel est le titre que tu ne peux pas t’empêcher de passer à chacun de tes sets ?

Maddslinky, Compuphonic : entre 2-step et breakbeat. Je suis amoureuse de ce morceau… Il est intrigant, plein de sensualité, il met en éveil tous mes sens !

DJ request. Celui que tu as horreur que l’on vienne te demander ?

Joker ! Je n’ai pas assez d’expérience pour répondre…

Le titre pour conclure la nuit ?

Zomby, digital fractal : très mental, c’est une porte de sortie vers l’évasion.

Un dernier pour l’after, en appartement, le soleil levé…

De la drum&bass ! Moonlight Land, de Electrosoul System : ce titre est enivrant, frais, et léger. Il fait voyager en douceur le public vers une autre dimension…

Propos recueillis par Sébastien Broquet

Et pour entrer dans l’univers de Barbee, c’est par ici :

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*